mercredi 23 juin 2010

Article complet ici: http://aulapinblanc.blogspot.com/2010/08/bp-illusion-dune-fuite.html

Voici la traduction d'un post que j'ai trouvé sur internet, intéressant, vous pouvez trouver l'original à cette adresse: http://shtf411.com/bp-illusion-of-a-false-spill-t7065.html


Le désastre dans le Golfe du Mexique est plus qu’une opération sous faux drapeaux, c’est une illusion. Ce que je suis sur le point de révéler sera oublié et la mascarade continuera. Je n’écris pas pour jouer, attirer l’attention ou délirer, mais pour dénoncer la plus grosse arnaque du 21ème siècle, et pour soulager quelques cœurs lourds. Il n’y a pas besoin de craindre cette opération mise en scène. Je ne peux révéler mes sources, qui viennent des hautes sphères, mais j’espère que ce que j’écris vibrera dans le cœur des lecteurs comme étant la vérité.


La plupart des informations que je présente ici ne peut pas être aisément et rapidement vérifiée, car elles sont juste des ouï-dire, provenant d’anonymes via internet.

Le gouvernement, les compagnies, et les gens qui se trouvent derrière ont pris toutes les précautions pour s’assurer que la vérité ne sorte pas.

Il y a des raisons pour lesquelles les plages sont gardées par des compagnies de surveillance privées, s’assurant que personne n’accède au pétrole sur la côte. C’est pour cela que le survol en avion est interdit au dessus du Golfe du Mexique, et que les militaires ont bouclé la zone. C’est également la raison pour laquelle le puit semble si différent sur toutes les vidéos diffusée par BP.

Sans ces mesures de contrôle l’illusion ne marcherait pas.

Dans ce post je voudrais donner quelques indices menant a la vérité, d’ou vous pourrez constater qu’un truc est tombé à la mer : Le bon sens.

Le fuite de pétrole s’échouant sur les côtes ne proviennent pas de BP Deep Horizon. Elles proviennent de puits voisins, qui fuyaient déjà de par leur conception. Ces puits peuvent été géo localisés par une simple recherche sur le net. Vous remarquerez qu'une grande partie du pétrole est en fait sous la forme de goudron. Des boules de goudron ; dont pour certaines le poids dépasse la tonne.

http://geology.about.com/cs/volcanology/a/aa051604a.htm

Depuis le début, BP, Halliburton, et leurs complices savaient ou ils foraient. Utilisant du matériel spécialisé, comme le bateau allemand RV Sonne, ils avaient une carte détaillée du fond de l’océan. Le bateau et un groupe de scientifiques, depuis 2005, dans le Golfe du Mexique : C’est le point de départ de ce qu’il se passe dans le golfe , voici un lien (en anglais) vers les résultats de l’étude : http://geology.about.com/cs/volcanology/a/aa051604a.htm

Un autre aspect de ce que l’on m’a dit est que BP, Haliburton et leurs complices ont foré intentionnellement au milieu d’un côté de ce volcan d’asphalte. De ce que j’ai compris, c’est ‘effet bouteille de soda’. S’ils avaient foré au sommet du volcan, alors tout le gaz se serait échappé, et aurait explosé comme du liquide carboné embouteillé. Le fait de forer dans le côté permet un contrôle sûre de l’échappement de gaz, de goudron, d’asphalte liquide et d’autres composés gazeux. Ce n’est plus ou moins qu’une évacuation contrôlée, presque naturelle en fait !

Le volcan asphaltique est une situation gagnant-gagnant pour cette opération sous faux drapeau : Cela est la meilleure illusion possible envers toutes les parties extérieures. Non seulement les conspirateurs ont besoin de tromper le grand public, mais aussi l’industrie pétrolière et la communauté scientifique.

Le public est aisé à tromper, mais cela demande plus d’efforts pour les deux autres groupes, c’est la raison principale pour laquelle les compagnies de surveillance privées et les militaires ont isolé le Golfe du Mexique. N’importe qui connaissant bien cet évènement, sait qu’il est entouré d’histoires et d’accusations de négligence.

Cette illusion semble crédible pour les observateurs extérieurs, une explication est plus facile à croire quand on évoque l'erreur humaine ou l'incompétence.

Les conspirateurs savaient que la pression produite par le volcan soufflerait même de meilleurs équipements. C’était la deuxième stratégie pour tromper les autres experts du métier.

Tous les experts et la communauté scientifique ne savent que ce qu’on leur dit, c'est-à-dire qu’il y a un puit percé sur une énorme poche d’hydrocarbure sous haute pression. Même pour un œil entrainé, cela apparait comme une fuite massive de pétrole, alors qu’en fait il s’agit d’un évènement contrôlé.

En regardant les vidéos ou les émissions en direct, cela semble horrible, et très inquiétant, mais après un examen plus approfondi, il s’agit d’une « Fumée Noire «, remarquez comme les preuves sont construites, la vidéo , je le suspecte à cause de la vidéo ci-dessous. La voix off dit juste quil s’agit d’un volcan ! Mais ce ne sont pas des flammes. Dans le lien ci-dessus, on voit un mélange de gaz, en particulier du souffre, et du fer qui créent un effet de flamme.

Depuis la diffusion de cette vidéo, plusieurs vidéos se sont avérées être fausses ou trafiquées.

Une illusion est seulement aussi bonne que son maillon le plus faible. Toutes les preuves venant du gouvernement et des compagnies sont truquées. Dans le cas de cet évènement mis en scène et contrôlé, le maillon faible est le pétrole, ou plutôt le goudron qui peut être retrouvé. Comme je l’ai dit, la majorité du pétrole observé est plutôt du goudron que du pétrole brut. En mer, près du site de forage Deep Horizon, les crevettiers sont employés pour rassembler le pétrole/goudron et y mettre le feu. Il y a de nombreux feux géants dans le golfe, la raison est qu’il faut cacher les preuves.

Le goudron issu du volcan d’asphalte est naturellement couvert avec des microbes mangeurs de pétrole, et d’autres gardiens naturels produits par Mère Nature, Ces organismes ne sont pas présents dans le pétrole ordinaire, mais communément dans les volcans asphaltiques, et des grands flux de goudron dans le fond du Golfe du Mexique.

Pour continuer avec le volcan asphaltique, comme situation gagnant-gagnant , c’est la lourdeur du goudron. Lire l’article dont le lien se trouve ci-dessus, le goudron va s’accrocher au pétrole plus léger, et tomber au fond de l’océan, bientôt. Les microbes et micro organismes qui apparaissent suite à cet évènement vont se multiplier, ils vont non seulement manger le goudron, mais aussi le pétrole relâché sous contrôle dans le golfe.

Nous avons tous vu les images des plages peu recouvertes de pétrole mais avec des boules de goudrons de tailles variables. Nous avons remarqué que les barrages ne sont pas reliés entre eux. Nous avons entendu des témoignages de première main de lavages truqués des plages. Aussitôt qu’une conférence de presse ou un évènement médiatique a lieu, BP arrête de travailler. La raison en est simple : Ce n’est pas qu’ils s’en fichent, mais ils savent déjà ce qui va arriver, le pétrole va se décomposer, être assimilé par des organismes et tomber sur la couverture naturelle de goudron dans le fond du Golfe du Mexique.

Quel bénéfice tirer de cette arnaque? L’argent et le contrôle de la population, lisez ceci (en anglais) : http://theintelhub.com/2010/06/18/gulf-

Si vous êtes toujours en train de lire cette article, et même de commencer à saisir le sinistre de la fraude, vous réaliserez que l’on a pas du tout besoin d’utiliser du corexit9500 ou aucun autre dispersant de pétrole.

Evergreen/CIA les épandent pour massacrer la population vivant autour du Golfe.

Cette région côtière du Texas à la Floride a la plus importante population à éliminer par le gouvernement US et les compagnies. Cette population vit largement de l’aide sociale (une majorité d’afro américains) et les retraités vivant de la Sécurité Sociale (en particulier en Floride). Ces gens vont commencer à tomber comme des mouches les années qui viennent et réduire considérablement le fardeau pour les coffres du gouvernement.

Ce n’est pas la fin de la chaine alimentaire, de la mort des océans, ou comme certains l’ont dit, de l’extinction d’espèces, c’est juste mauvais pour la population ciblée.

Les bénéfices financiers de cette fraude sont évidents.

Premièrement, le président Obama (remarquez qu’il n’est pas très inquiet, réfléchissez- y) vient juste de le rappeler, ils utilisent cet opération sous faux drapeau pour faire avancer la taxe carbone, suivie du Cap and Trade (Mécanisme visant à instaurer des titres de pollution facilement échangeables et destinés à lutter contre la pollution dans le monde.)

Une autre source de revenu est le nettoyage de cette catastrophe, les bateaux ne tournent pas en rond dans le golfe gratuitement.

Autre chose, les banques vont demander le remboursement des prêts restant accordés pour l’achat des propriétés le long du Golfe, et sur la péninsule de Floride.

Vous vous souvenez de Katrina ? Ils n’ont jamais rendu les terrains, mais vendu aux casinos et à d’autres business. Presque toutes les propriétés situées le long des plages vont finir aux mains des banquiers, et du gouvernement.

Ils vont faire durer la catastrophe quelques années et expliquer la mystérieuse disparition du pétrole par la gentillesse de Mère Nature.

Les effets secondaires de cette fraude sont négligeables, dans les yeux de ses perpétrateurs, ils ont fait une faveur à la nature. Ils ont ouvert un volcan asphaltique depuis le côté, et le refermeront dans quelques mois en équilibrant la pression. L’équilibrage de la pression viendra par deux puits de décharge, qui ne sont pas des puits mais des bouches d’aération.

Cela dit, je n’ai aucune idée de l’excuse qu’ils vont employer, mais la fuite va cesser, j’ai dit cesser, pas ralentir. Souvenez vous, tout ce qu’ils ont fait est d’aider la nature à accomplir quelque chose de tout à fait commun, qui arrive régulièrement dans le fond du Golfe du Mexique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire